Claude Gueux

  • Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923)

  • 1902
  • Dessin à la mine de plomb
  • MVHP D 501

Présente dans un grand nombre de romans de Victor Hugo,  la dénonciation de la peine de mort est abondamment illustrée. En 1902, répondant à la commande de Paul Meurice, Steinlen évoque de manière saisissante le supplice du condamné dans Claude Gueux (publié en 1834), en montrant la tête de ce dernier à travers la lunette de la guillotine, accompagnée de l’injonction de Hugo : « Cette tête de l’homme du peuple, cultivez-la, défrichez-la, arrosez-la, fécondez-la, éclairez-la, moralisez-la, utilisez-la ; vous n’aurez pas besoin de la couper ».

Auteur de la notice : Claire Lecourt Aubry