Victor Hugo

Gill, André (1840 - 1885)

  • Date : En 1874
  • Matériaux et techniques : Lithographie
  • Dimensions : H. 49.7 x l. 31.2 cm
  • Marques et inscriptions : Au dessus de l'image : "VICTOR HUGO, PAR GILL". Signé dans l'image en bas à gauche : "And. Gill"; et en bas à droite : "LEFMAN SC."
    En bas à droite de la page 4 au crayon graphite : "MVHP-E-2353"
    Au bas de la page 2 à droite un tampon oval à l'encre noire : "MAISON DE VICTOR HUGO", tampn identique que la page 3 en bas dans la marge.
  • Numéro d’inventaire : 2353

Gill, célèbre dessinateur pour la presse, était un admirateur de Victor Hugo. Il fut à son égard un caricaturiste bienveillant. L’humour, la fantaisie, les codes de déformation corporelle du portrait-charge sont mis au service d’une glorification attendrie de l’écrivain engagé qui suscite la sympathie de Gill.

Ici, le dessinateur s’amuse à renverser les rôles, faisant d’un Hugo sculpteur, le portraitiste de Danton, Robespierre et Marat. Le dessin devait saluer la publication du roman Quatrevingt-Treize qui parait en février 1874, mais la censure l’interdit et il ne paraîtra que l’année suivante. L’Éclipse du 22 mars 1874 évoquera l’incident en publiant une lettre de Victor Hugo : « J’ai vu le beau dessin d’André Gill. Il n’est pas seulement beau, il est charmant. L’enfant mêlé à ces figures sévères et terribles exprime gracieusement et gaiement la pensée du livre : Quatrevingt-Treize, et il est bon que, là où les passions humaines font trembler, l’innocence fasse sourire ».

Les autres œuvres

Portraits de Georges et de Jeanne Hugo, En 1879

Voillemot, Charles (1823 - 1893)

Adèle à la cerise, Entre 1831 et 1832

Boulanger, Louis Candide (1806 - 1867)

Portrait de Victor Hugo sur fond de Notre-Dame de Reims, En 1825

Alaux, Jean (dit le Romain) (1786 - 1864)