Le Château Mont-Orgueil, Jersey

Hugo, Charles (dit Charles d'Auverney, dit Paul de la Miltière) (1826 - 1871)

  • Date : En 1853
  • Matériaux et techniques : Tirage sur papier salé
  • Dimensions : H. 20.5 x l. 17.5 cm
  • Numéro d’inventaire : 2533

Ce rocher de Jersey ne pouvait qu’inspirer Victor Hugo poète et visionnaire.

Dans le recueil Les Contemplations paru en 1856, le poème « Horror » écrit en mars 1854 s’adresse à un esprit fantomatique présent dans cette image. L’analogie est frappante entre la photographie et l’écriture : le château en question n’est certes pas « la maison d’exil » mais son rocher en forme de tête de mort vient frapper à la porte de l’imagination du proscrit.

     Peut-être qu’à ma porte ouvrant sur l’ombre immense,

     L’invisible escalier des ténèbres commence ;

     Peut-être, ô pâles échappés,

     Quand vous montez du fond de l’horreur sépulcrale,

     Ô morts, quand vous sortez de la froide spirale,

     Est-ce chez moi que vous frappez !

     Car la maison d’exil, mêlée aux catacombes,

     Est adossée au mur de la ville des tombes.

     Le proscrit est celui qui sort ;

     Il flotte submergé comme la nef qui sombre.

     Le jour le voit à peine et dit : Quelle est cette ombre ? 

     Et la nuit dit : Quel est ce mort

Les autres œuvres

Victor Hugo et Hennett de Kesler dans le jardin d'hiver de Hauteville House à Guernesey, Entre 1856 et 1860

Hugo, Charles (dit Charles d'Auverney, dit Paul de la Miltière) (1826 - 1871)

Marine Terrace, Jersey, Entre 1853 et 1854

Hugo, Charles (dit Charles d'Auverney, dit Paul de la Miltière) (1826 - 1871)

La Coupée (avec deux personnages) à Sercq, En 1853

Hugo, Charles (dit Charles d'Auverney, dit Paul de la Miltière) (1826 - 1871)