Papier dans lequel fut enveloppé l'écharpe de représentant du peuple de Victor Hugo

Hugo, Victor (1802 - 1885)

  • Date : En 1858
  • Matériaux et techniques : Encre, Typographie = impression typographique, Papier
  • Dimensions : H. 26.7 x l. 37 cm
  • Marques et inscriptions : De la main de Victor Hugo, sur la première page de couverture : "papier dans / lequel fut / enveloppée / mon écharpe / caché sous / un matelas / après / le 2 xbre"
    De la main de Victor Hugo, sur la quatrèeme page de la couverture : "Je donne l'écharpe et / la décoration de représentant / à madame Drouet qui m'a / sauvé la vie dans les journées / de décembre 1851 / Victor Hugo"
  • Numéro d’inventaire : 2021.0.69
  • Mode d'acquisition : Don manuel, 1903

C’est sans doute parce qu’il avait ce prospectus l’Histoire du Consulat et de l'Empire, d’Auguste Thiers plus que par ironie, que Victor Hugo s’en est servi pour emballer son écharpe de représentant du peuple après le Coup d’État de Louis Napoléon Bonaparte. Hugo prend soin de l’inscrire : « papier dans lequel fut enveloppée mon écharpe caché sous un matelas après le 2 xbre ». Puis, sur la quatrième page de la couverture, il complète : « Je donne l'écharpe et la décoration de représentant à madame Drouet qui m'a sauvé la vie dans les journées de décembre 1851 Victor Hugo ».  C’est en 1858, comme l’indique trois lettres de Juliette Drouet, que Victor Hugo lui offre  l’écharpe, la médaille et la feuille. Avide de tout ce qui touchait à son amant, conservant les souvenirs comme des reliques, Juliette Drouet a joué un rôle important dans la transmission de la mémoire matérielle de Victor Hugo.C’est sans doute parce qu’il avait ce prospectus l’Histoire du Consulat et de l'Empire, d’Auguste Thiers plus que par ironie, que Victor Hugo s’en est servi pour emballer son écharpe de représentant du peuple après le Coup d’État de Louis Napoléon Bonaparte. Hugo prend soin de l’inscrire : « papier dans lequel fut enveloppée mon écharpe caché sous un matelas après le 2 xbre ». Puis, sur la quatrième page de la couverture, il complète : « Je donne l'écharpe et la décoration de représentant à madame Drouet qui m'a sauvé la vie dans les journées de décembre 1851 Victor Hugo ».  C’est en 1858, comme l’indique trois lettres de Juliette Drouet, que Victor Hugo lui offre  l’écharpe, la médaille et la feuille. Avide de tout ce qui touchait à son amant, conservant les souvenirs comme des reliques, Juliette Drouet a joué un rôle important dans la transmission de la mémoire matérielle de Victor Hugo.

Les autres œuvres

Grand miroir "Deus Dies", En 1859

Hugo, Victor (1802 - 1885)

"La Tour des Rats", Vers 1847

Hugo, Victor (1802 - 1885)