Claude Frollo et la Esmeralda

Boulanger, Louis Candide (1806 - 1867)

  • Date : Vers 1831
  • Matériaux et techniques : Aquarelle, Papier vélin
  • Dimensions : H. 23.5 x l. 29 cm
  • Marques et inscriptions : En bas, à droite : "Louis Boulanger"
  • Numéro d’inventaire : 320
  • Mode d'acquisition : Achat, 1945

Parangon du romantisme, Louis Boulanger est épris de nouvelles inspirations et de nouvelles techniques.

Dès l’achèvement de Notre-Dame de Paris qu’il voit Victor Hugo écrire, il travaille sur des thèmes de roman en vue du Salon de 1832. Celui-ci n’aura pas lieu à cause de l’épidémie de Choléra et ces œuvres ne seront présentées qu’en 1833.

Soucieux d’innover sur le plan technique aussi, il choisit l’aquarelle mis à la mode par le séjour de Bonington en France. Mais il applique ce médium à des œuvres de Salon, aussi précises et détaillées que des peintures d’histoire, au service de l’expression dramatique. Sa série de huit sujets tirés du roman est très remarquée lors du Salon de 1833.

Aujourd’hui conservée au musée, elle compte parmi les œuvres phares de l’important fonds témoignant de la relation privilégiée entre le peintre et Victor Hugo.

Les autres œuvres

Ronde du Sabbat, En 1828

Boulanger, Louis Candide (1806 - 1867)

Adèle à la cerise, Entre 1831 et 1832

Boulanger, Louis Candide (1806 - 1867)

Madame Victor Hugo, En 1839

Boulanger, Louis Candide (1806 - 1867)

Victor Hugo, En 1839

Boulanger, Louis Candide (1806 - 1867)