Eviradnus

Grasset, Eugène-Samuel (1845 - 1917)

  • Date : En 1903
  • Matériaux et techniques : Peinture à l'huile, Toile (matériau)
  • Dimensions : H. 160 x l. 120.2 cm
  • Marques et inscriptions : En bas, à droite "E. Grasset"
  • Numéro d’inventaire : 237
  • Mode d'acquisition : Don manuel, 1903

Indépendamment de l’illustration destinée à l’édition, les peintres ont puisé dans la littérature moderne afin de renouveler leur inspiration principalement liée à la bible et l’histoire ancienne.

À partir de 1833, sont régulièrement exposées au Salon, des œuvres empruntant leurs thèmes à Hugo. Dispersées au fil du temps, inaccessibles au moment de la création du musée, Paul Meurice a commandé à un certain nombre d’artistes des peintures illustrant des moments de la vie de Victor Hugo ou ses écrits.

Paul Grasset qui deviendra célèbre pour ses figures féminines emblématiques de l’Art Nouveau, se voit commander une peinture illustrant le poème de La Légende des siècles, « Eviradnus ». Il transcrit de façon brillante l’inspiration médiévale de ces vers où un vieux chevalier d’une force incroyable tue deux jeunes chevaliers qui voulaient forcer une noble dame. La richesse et la truculence des détails traduisent bien la poésie narrative de Victor Hugo.

Les autres œuvres

Claude Frollo et la Esmeralda, Vers 1831

Boulanger, Louis Candide (1806 - 1867)

Claude Gueux, En 1902

Steinlen, Théophile Alexandre (1859 - 1923)

XVI - Le monstre vaincu, Entre 1920 et 1921

Granchi-Taylor, Achille (1857 - 1921)