Gavroche

Brion, Gustave (1824 - 1877)

  • Date : En 1862
  • Matériaux et techniques : Fusain
  • Dimensions : H. 63 x l. 45 cm
  • Numéro d’inventaire : 2008.0.33
  • Mode d'acquisition : Legs

Victor Hugo souhaitait que la première édition de ses œuvres ne soit pas illustrée. En 1862, Les Misérables, paraissent à Bruxelles puis à Paris, aux Éditions Verboeckhoven et Cie et Albert Lacroix, du 30 mars au 30 juin.

Devant le succès Gustave Brion eut l’idée de réaliser une illustration indépendante. Il produisit ainsi vingt-cinq dessins, entre avril et juillet. Comme la gravure aurait été trop longue et trop onéreuse, il a l’idée novatrice de faire reproduire ses dessins en photographies, s’associant avec Faucheur et Danelle.

Vendues à la pièce ou en album, elles furent tirées et montées sur carton, en trois formats différents, dont les deux plus petits correspondaient à ceux des éditions belges et françaises permettant aux amateurs de les faire relier dans leurs volumes. S’arrachant à des milliers d’exemplaires, leur succès suscite la convoitise des éditeurs du roman qui obtinrent un intéressement à l’affaire sous menace de la faire interdire.

De son côté, Victor Hugo loua la qualité et la justesse des dessins de Brion (à l’exception des portraits de Fantine et de Javert). Cette première illustration créa véritablement les types visuels des personnages qui furent très souvent et durablement repris par la suite. C’est le cas ici de son Gavroche.

Les autres œuvres

L'Alouette, En 1862

Brion, Gustave (1824 - 1877)

Ronde du Sabbat, En 1828

Boulanger, Louis Candide (1806 - 1867)

Claude Gueux, En 1902

Steinlen, Théophile Alexandre (1859 - 1923)

Claude Frollo et la Esmeralda, Vers 1831

Boulanger, Louis Candide (1806 - 1867)